Il faut "mettre le potentiel humain au centre du système"
de la Fonction publique, avait plaidé François Fillon en ouvrant, le 1er octobre 2007, le débat national sur les valeurs, les missions et les métiers de la Fonction publique. "Il s’agit de construire un système basé sur la confiance, l’initiative et la responsabilité."  Cf.  VEILLE FONCTION PUBLIQUE [1]


Au total près de 20 000 contributions de fonctionnaires et usagers ont été recueillies sur
le site ensemblefonctionpublique.org et via 59 groupes de travail. Plus de 100 personnalités qualifiées ont été auditées. Cinq grands thèmes et 100 propositions principales ont émergé. Elles plaident pour la mise en place d’une véritable gestion des ressources humaines dans la Fonction publique, afin de mobiliser les compétences, la motivation des fonctionnaires et de favoriser les évolutions de carrière.


 




Les valeurs et les missions de la Fonction publique

http://www.premier-ministre.gouv.fr/


La première étape du débat national sur les valeurs, les missions et les métiers de la fonction publique, lancé le 1er octobre 2007 à Paris, en présence de François Fillon, d’
Eric Woerth, et d’André Santini, s’achève après cinq mois de consultations.


Pendant ces cinq mois, de nombreuses contributions formulées par des fonctionnaires et des usagers se sont exprimées selon différentes modalités : le site ensemblefonctionpublique.org, qui a reçu plus de 300 000 visiteurs, des conférences régionales, des tables rondes avec des experts et les membres permanents de la conférence, une semaine de la Fonction publique ... Près de 20 000 contributions ont été recueillies sur le site et plus de 100 personnalités qualifiées ont été auditées.



Cinq grands thèmes et 100 propositions principales ont émergé lors de ce processus de consultation. Voici quelques exemples (classés par thèmes).

 

1. Une fonction publique plus ouverte, des concours réformés

 

-  Axer les concours sur les compétences pratiques des candidats
-  Mieux informer, dès le collège, sur les métiers de la Fontion publique
-  Elargir les initiatives de recrutement vers les populations défavorisées
- Développer communication spécifique à destination des personnes pouvant bénéficier de postes réservés (travailleurs handicapés)

 

2. Une fonction publique performante et mieux gérée

 

-  Développer les formations inter-administrations et déterminer un socle commun de formation pour les managers afin d’obtenir une harmonisation des méthodes de travail et de décision
-  Supprimer la notation actuelle au profit d’une évaluation sur la base de critères prédéfinis (ex. : l’importance de la valeur produite, ou la performance), et non en fonction du nombre de personnes encadrées et du budget dépensé
-  Mettre en œuvre un cadre de fonctionnement avec des objectifs, des indicateurs et un calendrier
-  Mettre en place une gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences (GPEEC) pour l’ensemble des agents

 

3. Une fonction publique permettant des parcours professionnels au sein de ses trois composantes (État, collectivités territoriales, hôpitaux), une mobilité facilitée et encouragée

 

-  Mettre en place des passerelles entre les trois fonctions publiques
-  Créer un service centralisé de ressources humaines (au niveau du département ou de la région) dédié aux mutations, formations et évolutions de carrière
-  Elaborer une convention de coopération entre les entreprises (privées et publiques) et les administrations

 

4. Une fonction publique plus à l’écoute des usagers

 

-  Aménager les horaires d’ouverture et d’accueil téléphoniques des administrations (7h-20h) pour répondre à l’évolution des modes de vie des usagers
-  Former l’ensemble des fonctionnaires à l’écoute des usagers
-  Simplifier l’utilisation des serveurs vocaux (limiter à trois niveaux)
-  Avoir un interlocuteur défini, clairement identifié (ex. : courrier signé)
-  Créer un "e-guichet unique" commun à tous les services publics, où l’usager pourrait suivre en temps réel l’avancement de ses demandes ou dossiers et traiter les demandes les plus courantes 24h/24h

 


5. Une fonction publique aux valeurs et aux principes d’actions communs

 

-  Systématiser les objectifs qualité, instaurer des standards de qualité certifiés et audités régulièrement par des organismes indépendants (Norme ISO)
-  Donner plus d’autonomie et de responsabilités aux acteurs de terrain pour leur permettre de répondre plus rapidement au public, en réduisant, par exemple, les niveaux hiérarchiques
-  Créer un site présentant les meilleures pratiques des trois fonctions publiques avec les résultats obtenus en matière d’amélioration de la qualité, avec la possibilité d’échanger sur ces sujets
-  Développer des centres de ressources inter-collectivités qui géreraient des projets et des chantiers en commun
-  Elaborer une charte des valeurs de la fonction publique

 


Prochaine étape :
un Livre Blanc sera remis en avril prochain aux ministres par le rapporteur général, Jean-Ludovic Silicani. Cet ouvrage servira de base, après les discussions que le Gouvernement mènera avec les organisations syndicales, à un projet de loi de réforme de la Fonction publique.





Concours d'accès à la Fonction publique

 



Corinne Desforges a remis son rapport qui servira de base en 2008 à la réforme de l’organisation et du contenu des concours de l’État.


Corinne DESFORGES, inspectrice générale de l’administration, a remis le 18 février 2008 à Eric Woerth et à André Santini son rapport sur les concours d’accès à la Fonction publique de l’État, qui servira en 2008 de base à la réforme de l’organisation et du contenu des concours de l’État.

Ce rapport fait état d’un diagnostic clair : au-delà de la grande opacité du cadre juridique des concours, l’État sélectionne ses agents au lieu de les recruter.

Le rapport Desforges propose donc des pistes pour simplifier et professionnaliser les concours de l’État : unifier les concours de même niveau, professionnaliser les épreuves, augmenter la visibilité des concours et des épreuves, ou accorder les concours aux besoins quantitatifs et qualitatifs des employeurs.

Ce rapport propose également des solutions afin d’augmenter la diversité : mieux informer sur les concours existants, créer un bac professionnel « métiers de la fonction publique », ou valoriser les compétences plutôt que les connaissances au sein des concours internes, autant de moyens de mettre la diversité au cœur des valeurs de la Fonction publique de demain.


Publié dans : CULTURE GÉNÉRALE : QU'ATTEND L'ADMINISTRATION - Par alain laurent-faucon
Communauté : La commune des philosophes - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Dossiers - Synthèses

Rechercher

Savoir et oser questionner !

La dissertation de "culture gé" est une épreuve à fort coefficient dans les concours de la fonction publique d'Etat, terriroriale, hospitalière, et je me suis aperçu que rares étaient les étudiant(e)s qui savaient QUESTIONNER LE SUJET. Le réflexe est d'utiliser des plans pré-formatés et des fiches stéréotypées. D'où la raison d'être de ce blog : QUESTIONNER LE SUJET et PENSER à partir des savoirs exigés.

Derniers Commentaires

overblog

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés