ISRAËL AU SALON DU LIVRE

ISRAËL AU SALON DU LIVRE

Il y a eu le juif, le peuple juif, véritable bouc émissaire, le juif frappé du sceau de toutes les turpitudes, porteur de toutes les infâmies, artisan de tous nos malheurs, le juif traitre à sa patrie d'adoption, le juif dont l'extermination dans les...

Lire la suite

RMI – LES MOTS D'ANDÉOL [4]

Attendre ! Il faut toujours attendre ! Et c'est laminant. Usant. Nerveusement éprouvant. Surtout que, pendant ce temps, les échéances courent et les créanciers s'énervent. Déjà il faut attendre au minimum un mois, voire davantage, avant d'obtenir un rendez-vous...

Lire la suite

VEILLE FONCTION PUBLIQUE [2]

VEILLE FONCTION PUBLIQUE [2]

Il faut "mettre le potentiel humain au centre du système" de la Fonction publique, avait plaidé François Fillon en ouvrant, le 1er octobre 2007, le débat national sur les valeurs, les missions et les métiers de la Fonction publique. "Il s’agit de construire...

Lire la suite

RMI – LES MOTS D'ANDÉOL [3]

Les chiffres, froids comme l'acier – l'acier d'un flingue posé, un jour, sur ma tempe dans une vie antérieure. Les chiffres que l'on fait si souvent mentir, en les trafiquant, les biaisant. Et pourtant : les chiffres dans leur nudité. D'après les calculs...

Lire la suite

RMI – LES MOTS D'ANDÉOL [2]

Ma vie, un jour, s'est arrêtée et je suis fait comme un rat, - un rat pris au piège. J'ai beau chercher des issues, - je n'en trouve pas. Pourtant je lutte, et lutte encore. En vain ! Ou quasiment ! Tout m'échappe. Tout s'échappe. Et je ne comprends pas....

Lire la suite

UN BANC TOUT MOCHE ... [5]

Suite et fin du récit d'Andéol. Un banc tout moche sur la côte 3 NOVEMBRE TOU-TOUK ! TOUK ! TOU-TOUK ! C'est une douleur. Celle des tambours. TOU-TOUK ! TOUK ! TOU-TOUK ! C'est une douleur. Celle des huit jours. Assis sur le banc – son banc Face au large....

Lire la suite

UN BANC TOUT MOCHE ... [4]

Suite du récit d'Andéol. Il s'agit, selon la formule consacrée, d'une fiction. Toute ressemblance avec quiconque serait donc purement fortuite. Un banc tout moche sur la côte TROISIÈME PARTIE Les huit jours ! Aniwawaoh ! 29 OCTOBRE ... Une fois. Deux...

Lire la suite

UN BANC TOUT MOCHE ... [3]

Suite du récit d'Andéol. Il s'agit bien sûr, selon la formule consacrée, d'une fiction. Toute ressemblance avec quiconque serait donc purement fortuite. Un banc tout moche sur la côte 20 SEPTEMBRE Tous ces sexes durs Dressés. Tous ces hommes Le visage...

Lire la suite

UN BANC TOUT MOCHE ... [2]

Suite du récit d'Andéol. Il s'agit, selon la formule consacrée, d'une fiction. Toute ressemblance avec quiconque serait donc purement fortuite. Un banc tout moche sur la côte 10 JUILLET Tension extrême. Presque palpable. Dans ce huis clos qu'est boutique-le-cul,...

Lire la suite

UN BANC TOUT MOCHE ... [1]

Il s'agit d'un récit, celui d'Andéol, qui a jadis tenu une boîte de nuit et que je connais depuis de longues années. En fait, nous nous sommes rencontrés à la Légion étrangère, dans un poste de la Légion, à Lyon, caserne Sergent Blandan. Il y a de cela...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>